Les compétences prises en compte pour passer Partner dans un cabinet d'avocats

Aussi étonnant que cela puisse paraître, les meilleurs techniciens du droit ne seront pas les meilleurs avocats !

L'avocat ne se résume pas à sa capacité à solutionner des problèmes juridiques, à trouver les meilleurs montages ou à conseiller au mieux son client.

La preuve, l'étude que nous avons réalisée pour Anomia montre que les trois éléments qui sont pris en compte pour nommer un avocat collaborateur au rang d'associé sont :

- sa capacité à faire du chiffre ;

- l'image qu'il a au sein du cabinet ;

- sa capacité à manager ses pairs et ses subordonnés.

Trois compétences qui ne sont jamais enseignées au sein des écoles de droit !

Il est nécessaire que vous, futurs avocats ou jeunes avocats, preniez conscience des normes de votre secteur d'activités pour devenir le plus performant possible et prétendre un jour, grâce aux compétences acquises, au titre d'associé tant convoité !

Valentin Tonti Bernard

Valentin Tonti Bernard

Paris